Fermer Dictionnaire verrier

Fermer Magazine EDV

Fermer Revue de presse

346067 pages vues ; 11 visiteurs en ligne
Publications

Les parutions sont en vente au siège de l'association contre un chèque à l'ordre de GenVerrE, un virement bancaire ou en espèce à Françoise GERARDIN, 2 rue des Lilas, 57400 SARREBOURG.
Les prix sont indiqués pour les membres de l'association, ajouter quelques euros pour les non-adhérents.
Les prix comprennent le port pour les envois en France ; ajouter 3 € pour l'Europe et 7 € pour les autres pays.


Date de création :16/11/2006 @ 20:37Dernière modification :29/07/2014 @ 09:34Imprimer l'article  Hyperlien

(pas d'image) Les verreries du 17e siècle en Lorraine (CD ROM) 40 €
Concert enregistré en direct dans l'église de Phalsbourg, pour l'exposition de 2004, dont le chant du verrier (CD audio), accompagné par Michel DENEUVE ave son instrument nommé le Cristal 12 €
Route Européenne des Verriers 2006 (sortie dans la Spessart, en Allemagne (DVD animé des photos) 12 €

Date de création :16/11/2006 @ 20:46Dernière modification :26/11/2009 @ 12:13Imprimer l'article  Hyperlien

WALSCHEID BMS 1680 – 1792 (155 p.) 24 / 26€
TROISFONTAINES BMS 1721-1792 (157 p.) 24/26 €
BROUDERDORFF BMS 1702-1792 (92 p.) 24/26 €
BROUDERDORFF BMS 1793-1904 (157 p.) 24 /26€
HARTZVILLER BMS 1792-1902 (166 p.) 24 /26€
SAINTE ANNE BMS Révolution (23 p.) 11/13 €
St QUIRIN réintégration loi 1920 (40 p.) 11/13 €
DABO Actes du tribunal F 1687-1790 (60 p.) 18 /20€
LIVRET DES VERRIERS (B.Deviller) (284 p.) 24/26 €
BOURSCHEID (relevé des verriers + actes) 1690-1725 (23 p.) 12 /14€
PHALSBOURG mariages 1820 – 1887 (115 p.) 18/20
Charmauvillers: relevé des familles verrières de 1699 à 1907- Le document  « CHARMAUVILLLERS, Familles verrières et associées ». Charmauvillers est une paroisse et une commune, du plateau de Maiche, dans le Doubs, dans laquelle une verrerie a « roulé », pendant plus d’un siècle sous le nom de « verrerie  du Bief d’Etoz », ou encore «verrerie des Essarts-Cuenot » Le document de 237 pages,comprend : - un court « chapeau » donnant des précisions administratives, géographiques, historiques et religieuses, tant générales que spécifiquement généalogiques, ainsi que des photos, cartes postales anciennes, cartes (en couleur). - les relevés des registres paroissiaux, puis de l’état civil, jusqu’en 1907, concernant les verriers, mais également les familles associées par mariages ou par commerce. De ce fait, il est utile pour les généalogistes « verriers », mais également pour beaucoup de personnes intéressées par les familles « du coin » (Gigon, Froidevaux, Clémence, Pierre, etc…) Ces relevés sont présenté dans l’ordre chronologiques, et indiquent les parents mais également les parrains marraines ou témoins, autant que possible Bonne lecture – (237 p.) 38/40 €

ABRESCHVILLER BMS 1676-1723 (288 p.-collé)

Document comprenant le décryptage et la copie de chaque acte

29€/31€

 


Date de création :16/11/2006 @ 20:48Dernière modification :29/07/2014 @ 09:34Imprimer l'article  Hyperlien

GOETZENBRUCK par E. Stenger (F) - Traduit de l'allemand et du patois; introuvable en original (D) - (260 p. collé) (2004);
Verreries dans la région de Goetzenbruck depuis 1550 à nos jours.

 

Le second prix est pour les non-adhérents

27/29 €
GOETZENBRUCK - album photos début 20e siècle (50 p.) (2004) 11/13 €
Histoire industrielle du verre O. Fleury (F) 1911 - Traduit de l'allemand - (58 p.) (2005) 26/29 €
Maître-verriers Altare (D et F) -Articles traduits de l'allemand (37 p.) (2005) 12/15 €
La verrerie de FENNE (F) - Traduit de l'allemand - (37 p.) (2005) 12/15 €
La famille verrière De Condé de Creutzwald (F) - Traduit de l'allemand - (38 p.) (2005) 14/17 €
Le SPESSART (F et D) - la partie traduite est purement historique - (152 p. Relié beau livre) (2005) 42/46 €
Gaspar RASPILLER (F) : un célèbre verrier tyrolien (Traduit de l'allemand; W. Neutzling - (118 p.) (2005) 27/30 €
Histoire du Vitrail (F) en couleur; (39 p.) (2006) 16/19 €
Art de la verrerie(Néri – 1752) (734 p.) Repris en numérique - très beau livre, format 26x21 cm 130/139 €
HENNEZEL - Verriers Haute Picardie(230 p. Collé, (2007) 29/31 €
Voyage au Pays des Ancêtres (Ormois) (365 p. Relié, très beau livre) (2007) 55/59 €
Verreries et Verriers du Périgord :
Articles référencés de 1875 à 1940(150p.) (2005)
26/29 €
Les familles Nobles de Verriers en Angleterre: HENNEZEL, THIETRY et THYSACK 1877 (150 p.) Livre introuvable, traduit de l'anglais; il termine la trilogie des ces familles verrières de La Vôge en France. 29/31 €
Histoire de Vioménil ou les Gentilshommes-Verriers de La Vôge 2008« Au commencement était la forêt et la forêt s’est faite Verre » telle pourrait se résumer l’histoire des Gentilshommes Verriers de la Vôge. Une œuvre magistrale, complète cette histoire, de Georges VARLOT intitulée : « Histoire de Vioménil ou Histoire des Gentilshommes – Verriers de la Vôge » C’est avec passion que monsieur VARLOT a écrit ce document en 1961 prolongée par son fils Jean William qui nous autorisé à republier avec quelques éléments supplémentaires. Plus qu’une monographie, c’est un trésor qui remonte à la surface. J'espère que vous ne serez pas déçus et que vous serez nombreux à le lire, pour votre plus grand plaisir. Livre collé de 68 pages en noir et couleur. (2008) 29/32 €
La Verrerie Royale de la Margeride à Védrines-Saint Loup, ou les verriers LORRAINS dans le Cantal aux 18 et 19e s. 2008 « Au commencement était la forêt et la forêt s’est faite Verre » telle pourrait se résumer l’histoire des Verriers Lorrains. Cette recherche généalogique, complète l’histoire de la verrerie, est intitulée : «Des verriers ( lorrains et d’ailleurs ) dans le Cantal aux 18ème et 19ème siècles » C’est avec passion que Albert SPAETH a écrit ce document et nous autorise à le publier. Il est descendant direct des familles verrières du Pays de Bitche, en Moselle. Plus qu’une monographie, c’est un trésor qui remonte à la surface et comble certaines lacunes. J'espère que vous ne serez pas déçus et que vous serez nombreux à le lire, pour votre plus grand plaisir. Livre collé de 43 pages en noir et couleur (42 p.).
Albert SPAETH nous apporte des renseignemenst complémrntaires qui font l'objet d'une seconde édition de 58 pages au même tarif. (3e Edition - 2010)
17/20 €
Verriers et Verrières de La Vôge Les familles THIETRY, THYSAC, HENNEZEL, du HOUX, MASSEY, BIGOT, GUICHARD, LEFEVRE, FINANCE, BONNAY ont toutes œuvrées dans l’exploitation de la verrerie de La Rochère. Si elles s’étaient succédées dans un ordre à peu près régulier, rien n’aurait été plus facile que d’en faire l’énumération, mais, il n’en est pas ainsi ; les gens bougent beaucoup, d’une verrerie à l’autre, souvent comme comparsonniers, ou pour l’achat d’une part au four ou encore par le jeu des successions et des alliances matrimoniales. Souvent, les mariages se faisaient entre cousins, comme par exemple, les mariages HENNEZEL / THIETRY, HENNEZEL / THYSAC ou encore HENNEZEL-THIETRY / THYSAC, qui, à chaque fois, créaient une nouvelle branche avec des destinées différentes. Ce groupe est caractérisé par de forts liens familiaux et par la maîtrise exclusive de procédés techniques qui ne sont transmis qu’aux membres masculins « procréés en mariage légal ». ce secret était préservé par un serment solennel. Le XVIe siècle fut l’âge d’or pour toutes les verreries de La Vôge bien que certaines subirent des incendies accidentels. Avec l’arrivée de Simon du THYSAC en 1496, le verre s’installe durablement à La Rochère, malgré le gros incendie de 1595, il continuera à prospérer jusqu’en 1636. Après la guerre de Trente Ans, le chômage partiel va durer presque un siècle, de 1636 à 1727, pour finalement végéter jusqu’en 1833. Le renouveau arrive l’année suivante avec Ernest De MASSEY. La verrerie de La Rochère est indissociable de celles de la Forêt de Darney, et, comme elles, elle ne sera pas épargnée par les guerres : celle de Trente Ans, la « terrible guerre de religion », elle a souffert sous la Révolution, les procès pour la forêt, elle éteint ses fours pendant la guerre de 1914/1918 et ferme ses portes en 1944. grâce à l’opiniâtreté des dirigeants, elle a toujours su redresser la tête, et, qui aurait pu prévoir qu’un jour, La Rochère, serait visité par plus de cent mille personnes tous les ans et connu dans une grande partie du monde. Jean Marie FLORIOT de Passavant La Rochère - 2008 (131 p. Collé)(2007) 29/32 €
Histoire des Gentilshommes-Verriers de Nevers Les familles SARODE, PONTÉ, CASTELLAN, BORNIOL, etc., ont toutes œuvré dans l’exploitation de la verrerie de Nevers. Si elles s’étaient succédées dans un ordre à peu près régulier, rien n’aurait été plus facile que d’en faire l’énumération, mais, il n’en est pas ainsi ; les gens bougent beaucoup, d’une verrerie à l’autre, souvent comme comparsonniers, ou pour l’achat d’une part au four ou encore par le jeu des successions et des alliances matrimoniales. Souvent, les mariages se faisaient entre cousins, qui, à chaque fois, créaient une nouvelle branche avec des destinées différentes. Ce groupe est caractérisé par de forts liens familiaux et par la maîtrise exclusive de procédés techniques qui ne sont transmis qu’aux membres masculins « procréés en mariage légal ». ce secret était préservé par un serment solennel. Le XVIe siècle fut l’âge d’or pour toutes les verreries y compris celles de Nevers. Les anciennes familles de Gentilshomme-verriers d’origine française sont établies depuis le XIème siècle, comme les BORMIOLI, BORBONI, SAROLDI, BRONDI, BUZZONE, BIANCARDI, VARALDI, RACCHETTI et RACHETTI-VARALDI, et le célèbre PERROTTO. Si vos recherches généalogiques guident vos pas dans des branches verrières d’Italie, et tout particulièrement à Altare, votre histoire passe par ce document, écrit en 1885 par l’Abbé BOUTILLIER. Ce livre, introuvable et incontournable, est donc à posséder et à lire sans modération. Histoire des Gentilshomme-verriers et de la verrerie.2008; reproduction du livre - Abbé Boutillier de 1885 (95 p.) (2007) 29/32 €
Ceux du HAULTBOIS: verriers de la Vôge « Au commencement était la forêt et la forêt s’est faite Verre » telle pourrait se résumer l’histoire des Gentilshommes Verriers de la Vôge. Une œuvre magistrale de Pierre LAGNAU intitulée : « Ceux du HAULTBOIS» Dans une première partie, l’auteur réalise la comparaison des généalogies de CHOISEUL et du HOUX. On y découvre les mariages avec les THIETRY, BISSEVAL et HENNEZEL.Quant à la deuxième partie, fruit de l’imaginaire, c’est un véritable essai de reconstitution de la personnalité de ces personnages. C’est très habilement que Pierre LAGNAU a su mettre de la chair sur les squelettes des personnages. Le tout se termine par un tableau généalogique qui nous informe sur les filiations certaines et probables. Plus qu’une monographie, c’est un trésor qui remonte à la surface. J'espère que vous ne serez pas déçus et que vous serez nombreux à le lire, pour votre plus grand plaisir. Livre collé de 85 pages en noir (2007) 29/32 €
Le verre en Suisse: Les recherches du Dr Fernand Schwab découvertes dernièrement au Musée du Tour Automatique de Moutier grâce à son Directeur Monsieur Roger Hayoz, m’ont tout de suite convaincu de leur importance concernant les verreries du canton de Soleure très proche du canton du Jura, de l’Alsace et la Franche-Comté. En effet, sous le titre « Le développement industriel du canton de Soleure et son influence sur les l’économie nationale », cette étude, publiée en allemand en 1927, nous fait découvrir le déploiement de l’industrie. (2007) 19/23 €
 La verrerie Sainte-Catherine 1779-1815 C’est en 1779 que la « Grande-Catherine », verrerie crée par les HENNEZEL dans la Nièvre, prend le nom de « Verrerie royale de Sainte-Catherine » sous la direction du Marquis de VOGÜÉ. Toute proche de la verrerie de la Boue à Rémilly, crée par la famille de PONARD, elle bénéficiait de la proximité des grandes forêts nivernaises, des sables de la Loire et des carrières d’argile et de kaolin. Après avoir consacré une partie de sa fortune à l’agrandissement des halles, la construction de magasins et d’ateliers, le marquis de VOGÜÉ eut l’intelligence de choisir Melchior SCHMID pour donner à la manufacture son plein essor commercial en France comme à l’étranger. Nombreux furent les verriers lorrains à venir des environs de Saint-Quirin et d’ailleurs puisqu’en 1795 on comptait 350 ouvriers à vivre autour de la fabrique, soit avec leurs familles près de mille individus : verriers, tiseurs, fondeurs, saliniers, potiers mais aussi bûcherons, maréchaux ferrants, voituriers , boulangers et brasseurs. Les BRONNER, SCHMID, RASPILER, STEINGER, GEND, BASTIEN, CRINER, BOURGON et bien d’autres vinrent avec femmes et enfants : c’était une vraie communauté regroupée autour de certains patriarches, l’un d’eux n’était-il pas surnommé « Abraham » d’ailleurs ? C’est sur la période 1779- 1815 que ce groupe de verriers est suivi, au travers des différentes périodes de prospérité ou de marasme vécues à la verrerie Sainte-Catherine de Fours. (95 p.) (Epuisé) 27/31 €
600 ans de verriers en Europe Sur les traces de nos ancêtres verriers Ce livre, que nous avons voulu rendre aussi complet que possible, conviendra, nous l’espérons su moins, non seulement aux collectionneurs et aux curieux, mais aussi à tous ceux, et ils sont encore nombreux en France, qui s’intéressent à la prospérité de notre industrie d’art, dans laquelle la verrerie occupe une place si importante Plus qu’une étude, c’est un trésor qui remonte à la surface, car il est devenu introuvable puisque édité en peu d’exemplaires en 1886, et écrit par Édouard GARNIER. J'espère que vous ne serez pas déçus et que vous serez nombreux à le lire, pour votre plus grand plaisir. Livre collé de 171 pages en noir et images en couleurs ;   26/29 €
La verrerie de Soldatenthal (8 p. couleur), par Marin JACQUET d'Abreschviller, complétée par l'histoire des CHATRIAN (8p. couleur), format A4 (ou séparément à 6€) (2009) 6/7 €
Le Verre: traduit de l'anglais E DILLON, édité en 1907, 530 pages, format 16x22, comprenant +50 images dont plusieurs en couleur. Il retrace l'histoire du verre de quelques millénaires, mais aussi parle des Lorrains, altaristes, etc......
SOMMAIRE
Avertissement 6; Préface 7;Chapitre I : Introduction 8; Propriété et composition du verre 16
Les altérations du verre 27
Chapitre II : Le verre primitif des Égyptiens et Syriens 31; Le verre au temps de Mycènes 55; Dernières survivances du verre primitif 60; Le verre primitif de l’Asie de l’Ouest 62
Chapitre III : Le verre grec, première période,; et le verre Moulé et coulé de l’empire romain 69; Verre grec, période ultérieure 71
Dernière période grecque 74; La première période du verre romain 75; Le verre millefiori 77 ;Couleurs du verre romain 81;Décoration des parois du verre 82;Verre moulé 85;
Chapitre IV: le verre soufflé de l'Empire Romain 90; Émaillage du verre 99; Verre gravé et sculpté 103; Le verre romain en Grande-Bretagne 128
Chapitre V : Le verre chrétien primitif, le verre byzantin et le Verre du moyen-âge dans l’est et l’ouest de l’Europe 135; Le verre doré des cimetières 138
Chapitre VI :
Verre provenant des tombes anglo-saxonnes et Franques 164
Chapitre VII : Les traités médiévaux sur le verre 181
Chapitre VIII : Le verre du bas Moyen-âge en Europe Occidentale 201
Chapitre IX : Les verres émaillés des Sarrasins 218
Chapitre X : Le verre émaillé des Sarrasins – suite 243; Lampes de mosquées 252
Chapitre XI : Le verre de Venise – les origines – les perles 262
Chapitre XII : Le verre émaillé vénitien du XVème siècle 286
Chapitre XIII : Variété du verre vénitien – littérature ancienne 299
Chapitre XIV : Le verre français de la Renaissance 329
Chapitre XV : Le verre renaissance espagnol des Pays-Bas et d’Espagne 355; Le verre espagnol 362
Chapitre XVI : Le verre en Allemagne 370; Influence du verre vénitien en Allemagne 377
L’émaillage du verre allemand 389; Verre peint et doré à l’or 404
Chapitre XVII : Le verre germain – suite 407
Chapitre XVIII : Le verre hollandais des XVIIe et XVIIIe siècles 433
Chapitre XIX : Le verre anglais des XVIe et XVIIe siècles 441
Chapitre XX : Le verre anglais du XVIIIe 471
Chapitre XXI : Le verre des XVII et XVIIIème siècles en Perse, Inde et Chine 494; Le verre persan 497; Le verre indien 505;
Chapitre XXII : Le verre contemporain 522. (2009)
 
39/42 €
Verreries normandes - 1873 (365 p.) Collé, noir (2009)
 

SOMMAIRE:Pages

Avertissement : 7

Préface : 9

Chapitre I : les verreries de la Normandie : 11

Verreries de la forêt de Lyons :

·Verreries de la Haye : 15

·Verrerie du Landel : 36

·Verrerie du Routhieux : 44

·Verrerie de la Croix : 48

·Verrerie de Martagny : 53

·Verrerie de la Saussaye : 54

·Verrerie de Neufmarché : 55

·Verrerie aux Carreaux :58

·Verrerie de Lyons la Forêt : 59

Forêt de Telle :

·Verrerie de Telle : 61

Forêt de Gisors :

·Verrerie de neaufles-Saint-Martin : 66

Forêt du Camp-d’Eau :

·Verrerie de la Tourelle : 68

Forêt d’Eawy :

·Verrerie du Lihut : 70

·Verrerie de Martin-Camp : 86

·Verrerie de Maucomble : 89

·Fief de Maucomble : 93

·3e verrereie d’Eawy : 90

Forêt du Hellet et de Croixdalle :

·Verrerie du Hellet : 91

Forêt d’Eu :

·Verrerie de Varimpré : 98

·Verrerie de Saint-Martin-au-Bosc : 107

Val d’Aulnoy :

·Grosse verrerie : 112

·Petite verrerie du Val d’Aulnoy : 117

·Verrererie de Courval : 125

·Verrerie de la Grande-Vallée : 130

·Verrerie du Cornet : 136

·Verrerie de Romesnil 38

·Verrerie de Saint-Catherine 141

·Verrerie de Rétonval 143

·Verrerie du Caule 149

·Verrerie de Foucarmont 150

·Verrerie d’Aumale 151

·Verrerie arrondissement de Neufchâtel 153

Verreries dans l’ancien comté d’Évreux :

·Verrerie de Beaubray 156

·Verrerie de Vieilles 162

·Verrerie de Beaumont-le-Roger : 165

·Verrerie de la Ferté-Fresnel : 149

Forêt de Chéronvilliers :

·Verrerie de Chéronvilliers : 171

Forêt de Bretonne :

·Verrerie de la Mailleraye : 175

·Verrerie de la Haule : 175

·Autorisation pour une verrerie à Bretonne : 180

Rouen et ses environs :

·Verrerie de Rouen : 181

·Verrerie de Saint-Paul-les-Rouen :191

·Verrerie du Petit-Quevilly : 195

·Verrerie de Bois-Guillaume : 200

·Verrerie de l’Escure : 203

Près du Havre :

·Verrerie d’Harfleur : 205

·Autorisation pour une verrerie au Havre : 206

·Verrerie de Graville : 206

·Verrerie à Sanvic : 208

Dans l’Orne : 208

·Verrerie du Bois-Mallet : 209

·Verrerie de la Cochère ou de Nonant : 213

·Verrerie du Gast : 216

·Verrerie de Baudet : 227

·Petite verrerie de la Ferrière : 230

·Verrerie de Saires : 231

·Verrerie de Froust : 233

·Verrerie de la Lande-de-Goult : 233

·Verrerie de Ferrière-la-Verrerie : 236

·Verrerie de Belle-Vue : 236

·Verrerie de Neuilly-sur-Eure : 238

·Verrerie de Silly-en-Gouffern : 239

·Verrerie de Belloy : 240

·Verrerie de Le Celleric : 240

·Verrerie de Saint-Evroult-N.D.-du Bois : 241

·Verrerie des Gâtées : 242

·Verrerie d’Alençon : 243

De  l’Orne en général : 244

Verreries du Cotentin :

·Verrerie de Brix : 246

·Verrerie de Tourlaville : 251

Du comté de Mortain :

·Verrerie de la Pierre : 264

·Verrerie de l’abbaye de Savigny-le-Vieux : 265

·Verrerie de Passais : 267

·Verrerie de Bion : 272

Du Calvados :

·Verrerie de la Ferrière-Hareng : 273

·Verreries de Villeneuve, St-Vigor-des-Mégerets et

De Mansonnière : 277

Conclusion : 283

Chapitre II : les gentilshommes verriers : 285

Appendice : 311

Verreries de Montpinçon de Heurttevent : 364

29/33 €
La maison De Hennezel -Gentilshommes verriers de Lorraine, Picardie, Franche-Comté, Nivernais, Angleterre et Pays de Vaud, de 1392 à nos jours -  Colonel BERNARD - Relié, 162 pages (N et B) A4 + 13 tableaux généalogiques A3.
Branches des seigneurs De Bennevise, De Hennezel, De Clairey, De Francogney, De Gemmelaincourt, De Ranguilly, etc... (2009)
35/39 €
Saint-Quirin au XVIIIe siècle : Ses verreries et leur influence sur les autres activités économiques Saint-Quirin est connu par ses églises, son pèlerinage qui sont mentionnés dans « Les plus beaux villages de France », dans le Guide vert » citant à Lettenbach la « Chapelle des Verriers ». De la verrerie aucun mot !
L’aventure d’une des plus grandes verreries de France « qui a fonctionné de 1739 à 1840 » est donc oublié. Cette aventure est retracée dans ma thèse de 3e cycle universitaire avec le titre « Saint-Quirin au XVIIIe siècle ». Elle a seulement été dactylographiée en très petit nombre.
L’Association GenVerrE a sollicité mon autorisation pour la reproduire : j’en ai donné permission et je l’en remercie. L’auteur : François CLAD. (2009)
 
34/37 €
Histoire de la Manufacture des Glaces, du 17e au 18e siècles(F), Broché en noir 174p;- 1909 (2009) 38/42 €
Histoire de la verrerie de la Vonêche, Agrafé, en couleur, beau papier 54p; (2010) 22/25 €
Histoire journalistique de la cristallerie de Hartzviller. Agrafé, en couleur, beau papier 88p;
Il n'est pas trop tard pour publier les articles de journaux depuis 1982 à 2005.
Son histoire en est retracée au tout début de cet ouvrage. la partie la plus importante est la transcription (au travers des journaux locaux) des évènements se terminant par la fermeture définitive.
Que reste-t-il? Des souvenirs ! (2010)
23/25 €
Histoire et Histoires de Brouderdorff, Agrafé, beau papier 100p;
il n'est sans doute pas trop tard pour publier les fameux documets manuscrits de la commune, dont la partie la plus importante, est la transcription des mémoires de l'abbé SISSUNG. (2010)
24/27 €
L'industrie et privilèges des verriers lorrains du XVe au XVIIe siècle, par J.-N. Beaupré (1847) Agrafé, en noir, suivi de l'étude sur la crimilaté lorraine (1901)30p; (2010)
14/16 €
Destins programmés: faïencerie de Niderville et Cristalleris de Portieux et Vallerysthal collé, en noir, 220 pages, articles de presse de 1939 à 2010; c'est presque recréer les évènements au jour le jour; on en parlera dans les chaumières de Troisfontaines et ailleurs; (2010)
37/39 €
Destins programmés (seconde partie): faïencerie de Niderville et Cristalleris de Portieux et Vallerysthal agrafé, en noir, 68 pages, articles de presse de 1939 à 2010; c'est presque recréer les évènements au jour le jour; on en parlera dans les chaumières de Troisfontaines et ailleurs; (2011)
27/30 €
Charles SCHNEIDER et les pâtes de verre Walter DAUM contresignées SC par jean HARTWIG (MOF); en couleur, 52 pages, agrafé; l'énigme des mystérieuses pâtes de verre Walter dotée du monogramme "SC" dans la signature; (2010)
24/26 €
Exposition Universelle 1867 - Pavillon du cristal - Rapport à l'Empereur: peintre verriers, gravure, tailleurs de cristaux, l'Organisation du travail, Voeux et besoins; en couleur, 38 pages , couleur, agrafé; (2010)
23/27 €
Bernard PERROT, verrier émailleur 1640-1709 L'homme et son environnement familial (collectif): Bernard PERROT fut maître de la verrerie d'Orléans, où il décéda le 10 novembre 1709. Il était originaire d'Altare, petit village de Ligurie, mais grand centre de migrations des familles verrières, qui influencera plusieurs fois l'histoire du verre européen. L’Institut pour l’Etude du Verre et des Arts Verriers (I.S.V.A.V.), basé à Altare, organisa le 14 novembre 2009, la célébration du 300e anniversaire de sa disparition, presque jour pour jour. Notre association GenVerrE a réalisé un programme de recherches sur le verrier.
Au fil de seize mois d'investigation, plusieurs évènements jusqu'alors inédits de sa vie tels ses actes de baptême et de mariage, ses justificatifs de noblesse, son testament et sa succession ont été identifiés. Mais l'étude menée recense également la plupart des verriers PERROTTO de 1398 à 1720, et clarifie la place du verrier d'Orléans au sein du réseau de la famille PONTA. Celle-ci fournit, en liaison avec d'autres réseaux familiaux, un apport décisif pour le développement et la vulgarisation de la verrerie à l'italienne en France et en d'autres pays. GenVerrE a le plaisir de vous présenter le fruit de ses recherches, un document de 120 pages. Pour présenter Bernard PERROT, verrier émailleur 1640-1709 – L'homme et son environnement familial, il faudrait faire un inventaire…mais pas à la Prévert ! Dans ce « librettino » vous trouverez : - Les PERROTTO à Altare - Les PERROTTO dans leurs migrations - Les PERROTTO maîtres de verreries en France au XVIIe siècle - L’héritage migratoire des PONTA - Intéractions des « réseaux » PONTA et BUZZONE - Bernard PERROT et Marie CLOUET attirés à Liège - PERROT courtisan - Recrutement du personnel et transmission de la verrerie d’Orléans - PERROT et la Manufacture des glaces (Chronologie) Livre agrafé de 120 pages. (2010)
27/29 €
La verrerie de Thorens, par Paul GUICHONNET; en noir, 36 pages , agrafé; (2010)
18/20 €
Les verriers du Nivernais et du Berry accompagné du texte de Sylvain COMMEAU (1915), en noir, 240 pages , collé; (2010)
30/33 €


La verrerie au Pays de Liège, étude rétrospective, Florent PHOLIEN, 1900.
 
Ce rare ouvrage restait largement méconnu. Après la redécouverte progressive, entre 1860 et 1880, de la fabrication verrière à l’italienne dans les provinces des Pays-Bas méridionaux, l’érudit Désiré VAN DE CASTEELE, conservateur des archives de l’Etat à Liège eut de nombreuses correspondances avec Herman SCHUERMANS, publiée dans le Bulletin de l’Institut Liégeois et dans le Bulletin des Commissions Royales d’Art et Archéologique de Belgique.
 
Ils s’échangèrent près de vingt années de correspondances, dont la synthèse restait en suspens. Florent PHOLIEN fit un formidable travail de synthèse que notre Association réédite pour le plus grand plaisir des chercheurs et au passionnés de l’histoire du verre et/ou de la ville de Liège.
 
L'ouvrage est divisé en deux parties, comprenant :
HISTOIRE GENERALE - La verrerie à travers les siècles : Ses origines ; son extension - Epoque romaine – Venise - Les millefiori -Les anciennes verreries d’Anvers, Bruxelles, Charleroi, Gand, Namur, Nevers et Rouen.
PAYS DE LIEGE - La Verrerie au Pays de Liège : Ses origines ; son extension - Les Bonhomme - L’ancienne Verrerie de Maëstricht - Verriers, italiens et autres, ayant contracté et travaillé à Liège - Les Massaro - Spécimens de contrat d’engagement - Les dénominations des produits de l’ancienne Verrerie liégeoise - Les Nizet et les Bonhomme - Epoque contemporaine : Verreries actuelles au pays de Liège - Les Lustres - L'émaillure. Emplacements des anciennes Verreries liégeoises.

Noir, 120 pages , agrafé; 21,50 euro + frais postaux à 4,50;
26/29 €
Histoire Généalogique de la Famille de FERRY - Gentilhommes verriers Provençaux;
Cette étude n'est ni un roman ni un panégyrique: elle a pour objet de regrouper l'ensemble des connaissances actuelles sur la famille de FERRY, telles qu'elles se présentent en cette fin de siècle, de manière la plus synthétique possible, en s'efforçant de ne retenir que ce qui a été prouvé comme incontestable, documents et références à l'appui, afin de permettre aux nombreux représentants de cette famille d'avoir accès à leurs racines et à l'histoire de leurs ancêtres, de manière claire et rapide.
Néanmoins, nous nous sommes permis de rappeler, d'une part quelques légendes et récits fantaisistes qui ont eu cours sur la famille et dont certains ne manquent pas de charme, à défaut de preuves irréfutables, et d'autre part, les recherches spécifiques qui ont été menées, auxquelles pourront se reporter les lecteurs particulièrement intéressés et curieux.
Il est évident que cette étude n'a pas la prétention d'être novatrice; par contre, elle tente de faire la synthèse des principaux ouvrages et documents consacrés à cette famille, dont nous pensons utile de reprendre la liste ci-dessous, ne serait-ce que par égard pour ceux qui se sont déjà intéressés à cette histoire et ont effectué des recherches longues et laborieuses, néanmoins indispensables, pour découvrir la vérité et essayer d'apporter des réponses objectives et dépassionnées aux questions soulevées.
Ecrit en 2002 par un des descendants, Christian de FERRY-FONTNOUVELLE -
(collé - 187p.) (2011)
 
 28/31 €
Reconstitution des familles Hommert / Harreberg Passionnés par la généalogie et l’histoire, nous vous proposons cette reconstitution des familles de 1740 à 1935.
L’Association GenVerrE adresse ses plus vifs remerciements à monsieur Emile BURCKEL, membre, qui a effectué ce travail depuis plus d’un an. (colé -.253p); (2010)
28/30 €
 
La verrerie de Saint-Bérain-sur-Dheune. Passionné de longue date par la généalogie et l’histoire, monsieur Patrick NOTEL a découvert dans les fonds de l’Académie François BOURDON au Creusot, un manuscrit de près de 450 pages du début du XIXe siècle relatant l’histoire des Mines et de la Verrerie de Saint-Bérain. Ensuite, nous complétons ce travail par la transcription de l’article publié dans le n° 133 du bulletin de La Physiophile, retraçant l’histoire des Verreries. Dans ce document sont jointes quelques autres pièces intéressantes, accompagnées de cartes.
L’Association GenVerrE a recueilli les accords du Président de l’Académie F. BOURDON et de La Physiophile de Montceau-les-Mines qu’elle remercie sincèrement. Collé, 237p. (2010) 
 
28/30 €
Passionnés par la généalogie et l’histoire, nous vous proposons cette grande étude réalisée par Tristan BUSSER. La fabrication du verre n’est connue en Quercy qu’à partir de la deuxième moitié du XVe siècle, peut-être faute de disposer de sources plus anciennes. Nous pouvons en effet nous demander si le toponyme Veyrières qui existe dans la commune de Concorès ne témoigne pas de la présence d’une verrerie en des temps plus anciens. Même interrogation à propos du toponyme Védrine considéré parfois comme équivalent de verrerie et présent dans la commune de Gréalou; mais pour le même érudit est un lieu de passage de bêtes de somme.
Quoiqu’il en soit des temps antérieurs, la fabrication du verre s’est poursuivie en Quercy pendant des siècles et dans plusieurs secteurs, principalement dans sa forme traditionnelle, avec chauffage des fours au bois.
Les principaux acteurs de ces verreries, ceux qui les dirigeaient et façonnaient le verre, appartenaient jusqu’à la Révolution à des familles spécialisées dans ces activités qui avaient obtenus des privilèges du roi Charles VII et peut-être de ses prédécesseurs. Ils faisaient partie de la noblesse, au moins depuis la fin du XVe siècle, tout en formant, en raison de leur travail, de leur façon de vivre, d’une propension certaine à se marier dans leur milieu professionnel, un corps ayant une individualité propre, celui des gentilshommes verriers, terme commode pour les désigner, quoiqu’il n’apparaisse qu’irrégulièrement dans nos sources.
Un bon nombre de ces familles faisaient partie du corps des verriers du Languedoc qui jouissaient de statuts et d’une organisation particulière. Toutefois, dans la situation marginale qui est celle du Quercy, nous y rencontrons aussi des verriers venus d’Auvergne. Enfin la propension à migrer des acteurs de l’industrie du verre est aussi illustrée par la présence d’un professionnel (voire plusieurs) d’origine italienne.
A partir de la Révolution, arrivèrent des verriers originaires d’autres régions de France qui travaillèrent parfois avec ceux des vieilles familles et s’allièrent quelquefois à elles. Sans doute y eut-il aussi au XIXe siècle quelques vocations de souffleurs dans la paysannerie locale chose qui n’apparaît pas dans les temps antérieurs où les paysans étaient voués aux emplois subalternes liés à la fabrication et à la commercialisation.
L’Association GenVerrE adresse ses plus vifs remerciements à l’auteur qui a effectué cette étude depuis plus de cinq ans, qui sera terminé dans quelques mois. (2011)(Collé +300p.)
41/44 €
Verrerie de Miellin, nous vous proposons une transcription des actes de cession et de vente de la verrerie en 1735 ainsi que le contrat de mariage SCHEMID / ROBICHON
 (agrafé-.12p); (2010)
12/14 €
Verreries de la forêt du Warndt, nous vous proposons une traduction du livre de Walter NEUTZLING; extrait: ...Dans la suite les verreries vont être explorées, l’une après l’autre en suivant leur âge. En même tenps on devait constater, qu’un quatrième centre verrier a prit naissance dans la Warndt, le plus jeune et le plus petit, mais quand même très significatif. Ce centre était, ni totalement Lorrain ni totalement Nassauvien. Les verreries s’érigèrent sans égard, à la frontière du pays, à la frontière linguistique et à la religion. Chacune était différente, mais un dans l’ensemble...
 (collé-.179p); (2010)
29/32 €
Notice sur la verrerie de Rouen (76) par A GIRANCOURT, suivie de la prétendue invention "du plat de verre" par J LAFOND
 (collé-.75p); (2011)
19/21 €
Les Relevés généalogiques de Fessevillers sont édités: Ils concernent la période où des verriers, principalement venus de Soubey Lobschez), ont travaillé sur cette paroisse, c'est-à-dire entre 1695 et 1717; ils comprennent les familles de verriers, mais aussi les familles associées, par mariages ou affaires, ce qui étend la période étudiée de 1685 à 1753,mais ponctuellement. Pour chaque évènement, il est relevé, non seulement le nom de l’individu et les parents, si ces derniers sont connus, mais également le nom des parrains, marraines, ou témoins (et tout généalogiste connait l’importance de ces derniers renseignements…) Pratiquement, ce document est présentés par type d’événement – Baptême, Mariage, Sépulture- et de deux façons : - Une série par date chronologiques - Une série par nom alphabétiques, Ce qui permet d’effectuer les recherches de deux manières différentes; A noter : cette brochure est à considérer comme un «amuse – bouche ». En effet j’ai numérisé les verreries du Doubs(que ce soit «cours du Doubs » ou « département du Doubs ») donc les relevés des autres verreries vont suivre. En préparation : Charmauvillers (les Essards Cuenot ou le Bief d’Etoz), La Grand’Combe des Bois et Cernay les Maiche (Blancheroche), tous deux, deux «gros morceaux», et Soubey (Lobschez) Je souhaite aux futurs acheteurs, bonne lecture et bonne recherche Marie-Claude ROUS TAMAS.  (agrafé -.32p); (2011)
17/19 €
Les verrereries du Comté de Bitche, par Ad. Marcus - 1887 - Essai historique du XVe au XVIIIe siècles, accompagné de nombreuses pièces justificatives, dessins et plans.
 (collé-.137p); (2011)
26/29 €
Verrereries et Verriers d'Alsace, du 16e au 20e siècle, par Antoine STENGER - 1988 
 (agrafé-.96p); (2011)
26/29 €
Les Gentilshommes verriers et les verreries dans le Var, du 14e au 19e siècle, par Léopold du QUAILLARD Les de FERRY, les D'ESCRIVAN, les du QUAILLARD - 1960 
 (agrafé-.44p); (2011)
15/18 €
Verre et Verriers de Lorraine au début des Temps Modernes (de la fin du XVe au début du XVIIe siècle, par Germaine ROSE-VILLEQUEY - très bon état - 1970 
 (relié-.906p) : original.
320/330 €
Verrerie de Saint Quirin - Correspondances commerciales de 1763 à 1814 - Copie des documents oruginaux, "exceptionnel". 
 Collé-.59p - 2011
19/23 €
 
Généalogie des Verriers de l'Est de la France du XVIe au XIXe siècle; leur migration de la Forêt Noire et du Jura suisse vers les autres régions françaises. G.-J. MICHEL / GenVerrE. 
 Collé -.385p - 2011
42/45 €
les Merveilles de la fabrication du verre- SAUZAY 1871- Très belle histoire. Indispensable car introuvable 
 Agrafé-.100p - 2011
39/42 €
Histoire d'Attigny-en-Vosges par l'abbé Géhin - 1906 - - (66 p. agraphé) (2011);
 
20/22 €
L'industrie de la Verrerie en Forez et Jarez - L.-J. GRAS - 1923 - (60p.Agrafé - 2012);
Verreries au 18e et 19e siècle, de Roanne, Givors, Rive-de-Gier, etc.
26/29 €
Les croix de Hommert et de Harreberg; Les verriers du pays de Sarrebourg du XVIIIe siècle ont vécu, pour certaines familles et associées, à Hommert et Harreberg. Un ancien de la localité, Antoine IRLINGER, s’est penché sur le patrimoine crucifère. Il écrit : «  Je souhaite sensibiliser particuliers et municipalités quant à leurs responsabilités respectives dans la conservation de ce patrimoine » et il ajoute « Ce patrimoine est trop souvent victime des vicissitudes de l’histoire et de l’indifférence des humains ». Il a consacré de nombreux mois aux recherches sur le terrain et dans les archives, puis à la composition d’un document de 80 pages en couleur. Ces anciennes croix nous apportent le message : par fidélité à sa mission - révéler Dieu aux hommes - le Christ s’est laissé clouer sur le gibet de la Croix.» Cet ouvrage de 24 € (port compris pour la France, et 4€ pour l'Europe) - 2012 - (1000p.Agrafé); la couverture sera présente à la fin du mois de juin. 24/27 €

Histoire de Guntzviller.

Après la découverte du manuscrit du Curé WITTMANN, de 1853, il est important de publier ce document, composé de deux parties : 1. Histoire du village de 1700 à 1853 ; 2. Généalogies familiales, de 1700 à 1844. Son histoire en est retracée en se basant sur la lettre écrite à Monseigneur QUASLIN, évêque de Metz, pour la construction d’une chapelle à Guntzviller, étant donné l’installation de la verrerie et de ses verriers. Puis monsieur le Curé, retrace l’histoire de cet ancien village à partir du couple, célèbre dans la région, Jacob KRUMMENACKER, maître verrier et fondateur de la verrerie, époux d’Agathe FUGFOLK Cette publication coïncide avec la manifestation à Guntzviller comprenant l’arrivée de cousins de Suisse, au début de juillet 2012 Jusqu’au 30 juin 2012, le prix est de 22 € ; ensuite, il sera à 25 € ; Dans les deux cas, ajouter 4€ de port pour la France et 7€ pour l’Europe.- (100p.Agrafé - 2012);

22/25 €

Le verre, une des richesses de la Lorraine:

GenVerrE réédite ce texte qui est paru, de 1982 à 1985, dans le Bulletin Municipal sous le titre de "Verreries et Verriers au Pays de Sarrebourg du XVIe au XXe siècle, écrit par Antoine STENGER» Il a été complété par les membres de l'association. 221p.Relié- 2012 (dont 38 en couleur).

29/32 €

Les verriers du Languedoc, ouvrage devenu depuis longtemps introuvable, représente un des premiers jalons de l'Historiologie verrière en Languedoc - 1904 -

Ce livre a, dans un sens, une double valeur:donner à comprendre et à voir une industrie dont rien ne subsiste aujourd'hui, et évoquer coutumes et traditions des grandes familles de verriers languedociens. - (360p. relié).
 

32/34 €

Le BÄRTEL, "le dernier guuillotiné à Sarrebourg", ouvrage devenu depuis longtemps introuvable, en allemand, est traduit -1851 -

Ce livre retrace la fin de vie d'un voleur, qui a tenté de s'évader lors de sa détention, a été repris. Il a été arrêté avec toute sa bande qui sévissait dans la banlieue de Sarrebourg.

Histoire un peu romancée, sur fond historique de cette époque; C'est simplement un cadeau de fin d'année - (112p. agrafé).
 

24/27 €

L'arrondissement de Sarrebourg comprenant Phalsbourg et Abreschviller, tiré des Feuillets Lorrains, par Gaston MORIN (1936) - 2013 - 180 p. collé - 2 arbres généalogiques en couleur à la fin du livre.

En préparation, date prévue de parution: jun 2013

27/29 €

Familles verrières de Haute-Normandie sous l'Ancien Régime, du XIVe au XVIIIe siècle.

La forêt de Lyons, la ville de Rouen et le pays de Bray (départements de l'Eure et de la Seine-Maritime) connurent une importante implantation de l'industrie verrière sous l'Ancien Régime. Cette étude se propose de redécouvrir ce patrimoine selon trois axes d'approche. Le premier axe confronte l'héritage culturel monolithique légué au sein des familles du verre en Normandie à des études scientifiques trop peu méconnues. Quand on évoque des verriers de Normandie, on pense bien souvent à quatre grandes familles qualifiées de "normandes", les BONGARD, BROSSARD, CACQUERAY et Le VAILLANT, à l'invention du verre à boudine par Philippe de CACQUERAY au XIVe siècle, aux privilèges et conditions de vie liées aux verreries forestières. Les certitudes s'effritent bientôt pour laisser place à des questionnements féconds. A ce niveau, le cas d'étude de la ville de Rouen est tout à fait intéressant. Le deuxième axe propose, pour la première fois dans un même recueil, les généalogies des grandes familles verrières normandes telle que découvertes par leurs propres descendants. Certaines sont continuellement à l'ouvrage des chercheurs depuis les recherches de noblesse de Louis XIV ! Les BOUJU, forment une véritable famille pivot liant toutes les autres. Au niveau de l'enracinement et du nombre de représentants, les BROSSARD et Le VAILLANT tiennent le haut du pavé. Les familles CACQUERAY et BROSSARD connaissent une implantation plus récente, alors que les BELLEVILLE émigrent. Devant les ouvreaux normands travaillent des autochtones avec des travailleurs venus d'horizons plus lointains. Aussi il était nécessaire de proposer un troisième axe d'approche plus sociologique. La mise en perspective du Pays de Bray sur une toute migratoire séculaire montre combien le monde verrier favorisait les échanges de main d'œuvre et parfois de compétences. Le monde du verre haut-normand s'est construit en interrelation avec d'autres secteurs géographiques à l'histoire verrière tout aussi intéressante.  - (252 p. Relié/collé) (2014).

Le premier prix est pour les adhérents, le second est pour les non-adhérents

39/43 €

Le premier document date de 1824, il relate une maladie aigüe d’un jeune souffleur de verre. Puis au cours des textes, les verreries de France (Marseille, Montluçon, Rive-de-Gier, Givors, Saint-Gobain, etc.) sont évoquées suivant les médecins des verreries et des manufactures de glaces et de bouteilles. Les maladies des verriers ont été combattues par les maîtres de verreries, par des politiques d'assainissements sanitaires, etc. et bon nombre de verriers sont arrivés à 30 voire à 50 ans d'années de services. Enfin, de plus en plus, les ouvriers ont acquis leurs propres outils pendant le XIXe siècle. Ces cas sont donc anecdotiques, et il ne faut pas croire que ces cas étaient la norme. Nous proposons donc des textes qu'il revient de remettre dans le contexte de l'époque avant toute interprétation.  - (120 p. Relié/collé) (2014);
 

Le second prix est pour les non-adhérents

25/28 €

Les verreries de Lorraine pendant la Grande Guerre de 1914/1918 - 2014 - 80 p. couleur agrafé- Sommaire: Introduction,Argonne(55), Baccarat (54),Cirey-sur-Vezouze (54), Clairey (88),b Clermont-en-Argonne (55), Croismare (54),Daum (54), Fey-en-Haye (54), GENVITRUM (Espagne), Goetzenbruck (57), Lunéville (54),Meisenthal (57), Portieux (88), Saint-Louis-Lès-Bitche (57), Troisfontaines (57), Vallérysthal (57), Vannes-le-Châtel (54),

 

19/21 €
Cet ouvrage généalogique, comprenant plus de 750 pages en 2 tomes reliés carton, est un recueil d'informations généalogiques très référencées, agrémenté de documents avec de nombreuses illustrations et copies d’actes.
Notons la particularité de ce document dans sa forme et sa présentation. Il ne ressemble en rien à d'autres documents de ce type. C’est une approche originale de la généalogie de la « famille DU HOUX », et dans son développement il se rapproche du travail du colonel BERNARD sur l'essai  généalogique de la famille de HENNEZEL.
Les précisions complémentaires sont au plus près de l’information généalogique et mentionnées par un encadré.

Le but de cet ouvrage est d’en faire une base de travail pour tous généalogistes intéressés par ce patronyme et de  ses allié(e)s, car toutes les branches n'ont pas été étudiées et toutes les archives n'ont pas été explorées.

tome 1 :
48/52 €

tome 2 :
36/40 €

tomes
1 et 2 :
81/85 €

 


Date de création :16/11/2006 @ 20:50Dernière modification :23/09/2014 @ 16:56Imprimer l'article  Hyperlien

Les Verreries Lorraines 16e et 17e siècles (113 p.) par Michel MASSON -(2006) 25 / 27 €
Trois conférences - Congrès Mondial du Verre 2007 (26 p.) 11 / 13 €

 


Date de création :16/11/2006 @ 20:51Dernière modification :29/07/2014 @ 09:29Imprimer l'article  Hyperlien

1. REV1 - 2003 – Moselle (64 p.-collé)
           
Sommaire :
           
1-Composition, fabrication, taille et décor du verre;

2-Explosion industrielle aux 17e et 18e s., région Sarrebourg;

3-Verreries - vallée de la Bièvre;

4-Photos.

15 / 17 €

2. REV2 - 2004 – Forêt Noire - Lentzkirch (44 p.-collé)
 
Sommaire :
 
1-AG le 06 juin;

2- Anciens sites verriers;

3- Visite de Montbéliard:

4- Fessevillers et la Franche-Comté..

 

21 / 23 €

3. REV3 - 2005 – Vallée de la Bresle (76 p.- collé)
 
Sommaire :
 
1- AG le 26 juin à Mers-les-Bains;

2- Saint Gobain à Mers les Bains et musée à Eu;

3- Verrerie Waltersperger, Nigermat et le château de Rambures;

4- Visite historique à Eu et musée verrerie à Fontaine.

 

24 / 26 €

4. REV4 - 2006 – Spessart (D) document incontournable pour la continuité de la REV (124 p. - collé)
 
Sommaire :
 
1- AG le 20 juillet à Lohr am Main;

2- Verrerie Wiesen et Lohr;

3- Musée du verre à Lohr et les Stenger;

4- Musées de Rechtenbach et Weibersbrunn;

5- Reconstitution historique de 1406 par nos membres - Nous y étions à ce 6e Centenaire devant près de mille personnes ébahies.
 

24 / 26 €

5. REV5 - 2007 – La Vôge - 88-(68 p.)
 
Sommaire :

1- AG le 20 juiller à Vittel;

2- Les verriers de la Vôge;

3- Approche de la REV;

4- Extraordinaire odyssée du verre;

Le texte est tellemnt riche et fouillé qu'il est difficile d'en mettre tout le sommaire; le demander à l'association;

 

24 / 26 €

6. REV6 - Altare - 2008 (216p.)
 
Sommaire :

1- AG le 20 juiller à Altare en Italie;

2- Les verriers du 14e et 15e s.;

Le texte est tellemnt riche et fouillé et tellemnt complet,qu'il est difficile de mettre tout le sommaire; demander à l'association; procurez-vous les anciens numérons qui font un parfait document historique; le prix comprend le port pour la France. (Ouvrage épuisé) Mais en cours de réétude de publication revue et corrigée.
 

 

 €

7. REV7 - ? - 2009 (??? p.)
 
Sommaire :

C'est un REV excptionnel de 156p, agrafé, et d'une documentation tout à fait particulière et riche. Cette année fut la découverte de l'Aube, et d'une partie de la Haute Marne.

32 / 35 €

10. REV10 - Leutkirch (D) - 2013 (96p. agrafé)

Pour notre 10ème anniversaire, c’est à travers l’Allgäu à Leutkirch, mais aussi à Isny, Kempten et Schmidsfelden que nous nous sommes penchés sur ce lien qui unit nos ancêtres : la Route Européenne des Verriers. De la naissance des besoins en verre à vitres à l’abbaye de Kempten jusqu’à l’arrivée de nombreuses familles verrières en Allgäu : Les SCHMID, BATSCH, BERGER, FALLER, KALTENBACH. De nombreuses sources inédites (et traduites) constituent l’ossature de ce document. De nombreuses photos et crayons généalogiques agrémentent le REV10.

Procurez-vous les anciens numéros qui vous feront un parfait document historique sur le mouvement européen des verriers.

 

29 / 31 €

11. REV11 - Tarn - 2013 (114 p. agrafé)

Sommaire :

La Montagne Noire
Saix
les verriers lorrains
les campagnes de 1651 à 1684
verriers de la Grésigne
Carmaux
Gaillac
la VOA d'Albi
l'album souvenir
la mystérieuse donatrice : la veuve DEMBOUR
les isolateurs
Nérac
muséographie

Procurez-vous les anciens numéros qui vous feront un parfait document historique sur le mouvement européen des verriers.

29 / 31 €

 


Date de création :27/01/2007 @ 09:43Dernière modification :30/07/2014 @ 23:21Imprimer l'article  Hyperlien

Aperçu 1e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F, D et GB 3 €
Aperçu 2e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri – F, D et GB 3 €
Aperçu 3e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F 3 €
Aperçu 4e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F 3 €
Aperçu 5e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F 3 €
Aperçu 6e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F 3 €
Aperçu 7e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri – F 3 €
Aperçu 8e JEV - Affiche souvenir – glacé - quadri– F 3 €

 


Date de création :29/09/2007 @ 18:48Dernière modification :27/01/2013 @ 22:17Imprimer l'article  Hyperlien

Exposition 2004 :
Album photos souvenir grande exposition sur 1000m² à Phalsbourg, en noir et couleur (44 p.)
Affiche souvenir – glacé - quadri
Enveloppe 1er jour avec timbre l'unité
Enveloppes 1er jour (4 dates différentes)
CP N + Timbre + 1er jour
Compte-rendu couleur (30 p.)

Pour les non-adhérents, le prix est en second.


11/13 €
3 / 5 €
3 / 5 €
5 /7 €

11/13 €

11/16 €
Exposition 2006 dans la halle verrière de Vallerysthal, avec de nombreux artistes
Enveloppe 1er ou dernier jour flamme
Affiche souvenir papier glacé
Album photos souvenir couleur (37 p.)



2/3 €
2/3 €
11/15 €
Revue nationale «Nos Ancêtres» n°25:
 - six articles particulièrement instructif de notre association tou à fait originaux et uniques.
6/7 €
Revue nationale «Votre généalogie» n°18 6/7 €
(pas d'image) Revue EDV de 1 à 22 l’unité 10 / 13 €
(pas d'image) Revue EDV de 23 et 24, l'unité 11 € / 13
Extraits de catalogues de Portieux et Vallerysthal (25 p.) 7/9 €
Epinglette émaillée - 22 mm x 16 mm(25 p.)

3,50/4 € TTC pour France

3,70 pour Europe

4,70 les autres pays

1ère sortie de printemps: ARC-International je 26 avril 2008 -(43 p. en couleur)
-Présentation de la ville,
-Soirée en petit groupe,
-Arques, le site verrier -Histoire,
-Production de la cristallerie, les DURAND,
-Réception par le maire et le député,
-la Sapinière (hôtel-restaurant)
-Exposé de mr LALART
-Intronisation
-et plein de petits détails.........
Ne pas oublier le port: +3 €pour Europe.
13/16 € TTC
Carte Postale quadri: célébration de notre Association, 10e anniversaire en 2012; pensez dès à présent à vous équiper; sert à tout évènement; le prix est à l'unité, franco 1,80/2,50 €
Auto-collan quadri de 18x6 cm pour vous aider à classer notre revue semestrielle EDV (Eclat De Verre); il existe des boîtes en caton de format A4, avec la possibilité de placer ce repère; le prix à l'unité, avec enveloppe timbrée tarif postal France, courant, est de 1 euro; mais vous avez la possibilité avec le même prix postal d'en acquérir jusqu'à 8 unités. 1,00/1,20 €
C'est le logo de notre association en pâte de cristal, réalisé par un artiste, pour marquer notre 10e anniversaire en 2012; Très joli presse papier de 10cm de hauteur, et il a la particulaité d'être numéroté de 1 à 100et signé par l'artiste, donc il devient pièce rare de collection; le prix est à l'unité, ajoutez 3 € pour le port et l'emballage 10 /12 €

 


Date de création :30/09/2007 @ 14:42Dernière modification :29/07/2014 @ 09:27Imprimer l'article  Hyperlien

"Pour que vive le vieux four d'Altare"

Ce four présente un grand intérêt de par sa forme semblable à celle d'un igloo, comme les fours représentés dans la peinture de l’église d'Altare. Le vieux four RACHETTI reste l’ultime témoin de huit siècles d’un très riche passé verrier à Altare. Notre devoir est de transmettre cette richesse pas seulement matérielle, mais aussi culturelle et intellectuelle. Il ne faudrait pas que notre siècle le détruise.  - (60 p. Agrafé) (2014);

Le second prix est pour les non-adhérents

17/20 €

 


Date de création :02/06/2014 @ 11:42Dernière modification :03/06/2014 @ 21:27Imprimer l'article  Hyperlien


^ Haut ^